Au mois de juillet, j’ai eu l’occasion de participer pour le FunLab avec Cyrille et Ursula à des ateliers autour du projet SaniKart dans le cadre de l’accueil jeune du centre social Plurielle à Tours.

Sanikart_screen03-1

Le projet Sanikart

Initié il y a deux ans par Malvina Balmes et Cyrille Giquello (PTCE CoopAxis et Coopérative Artefacts), le principe du Sanikart est simple : on cartographie son quartier avec OpenStreetMap, on modélise les immeubles et équipements sur Blender, on intègre le tout au jeux TuxKart et . . . on finit en beauté à l’occasion d’un événement festif en faisant des courses de Kart projeté sur une façade de son quartier ! Chacune de ces étapes est l’occasion de parfaire ses connaissances et compétences numériques de base, de réinterroger nos usages d’outils privateurs de droits au profit de notre contribution aux (biens) communs et d’échanger autour de son quartier et de ses réalités.

Le plan du premier circuit sanikart

Le plan du premier circuit sanikart

Le Sanitas en 3D !

Le Sanitas en 3D !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de détails sur le projet? Il est en documentation permanente en suivant ce lien !

Ce projet a déjà fait l’objet de multiples interventions, où le jeu est amélioré à chaque fois : vous retrouverez des articles qui racontent ces expériences sur le site du Sanilabo (merci Malvina pour la rédaction).

Les ateliers de juillet

En juillet, les cinq jours d’intervention ont été dédiés à l’amélioration du jeu sous deux angles :

  • Prise de photos des éléments importants du quartier à intégrer au jeu (fresques, mobiliers remarquables,…)
  • Création de sons et fabrication de différents accessoires pour jouer la musique du jeu en live !

Le premier point a principalement consisté en des prises de photos dans le quartier. Le deuxième point est celui qui nous a le plus occupé !

De nombreuses étapes ont dû être menées. D’abord, le démontage d’un clavier, la récupération de sa carte électronique et différentes opérations de soudure ont permises de créer la base de déclencheurs fais-maison pour jouer les sons en live. Sur le principe, de nombreuses paires de fils sortent de la carte et quand on fait se toucher le bout des deux fils d’une paire, l’ordinateur comprend que l’on tape une lettre… comme si c’était un clavier.

Ensuite, la création des sons a été l’occasion de multiples enregistrements, mais aussi de leur modification et de leur traitement pour correspondre au sons que l’on souhaitait retrouver dans le jeu. On est donc partie d’une analyse collective et d’un recensement des sons qu’il nous fallait pour ensuite enregistrer et créer. Pour cela on s’est servit d’un enregistreur  et de deux logiciels de son : Audacity et PureData.

Avant de finir, la construction de différents déclencheur a occupé une bonne partie des participants. Il s’agissait de créer des dalles, des baguettes de bois ou encore des gants pour déclencher à chaque fois une lettre différente quand on les actionne.

Premier essai des déclencheurs !

Premier essai des déclencheurs !

Enfin, l’attribution d’une touche à chacun des déclencheurs fabriqués a été faite grâce à PureData : quand on appuie sur la touche du clavier que l’on a définit, le son choisi est joué. Pour éviter la cacophonie, on attribue également une lettre pour faire le silence 🙂

Finalement, nous avons pu jouer ensemble lors de la fête du Sanitas, en jouant en direct les sons du jeux avec nos mains et nos pieds !

La documentation technique est en cours ici : http://wiki.funlab.fr/index.php/Fils_Harmoniques .

Romain Lalande – Licence CC Zero